Dire merci prolonge la vie!

La semaine dernière, j'aimais un séminaire du

CODIR d'une entreprise bien sympathique. Je démarre toujours par l'importance d'exprimer sa gratitude. Dire Merci aux personnes et/ou aux choses qui nous donne du plaisir, qui donnent à notre vie un supplément savoureux et nous aident à adoucir une réalité parfois déconcertante et cruelle.

Une fois que les participants ont fini de faire la liste de leur remerciements, je leur demande d'envoyer un message de gratitude à une personne proche. J'aime observer les différentes réactions entre gêne et amusement.

Depuis le temps que je pratique cette expérience, les réponses sont assez similaires.

"T'es sûr que ça va?" "Qu'est ce qu'il y a? Tu es malade? Je suis inquiet" "je crois qu'on a piraté ton téléphone " "tu as quelque chose à me demander ?"


C'est dingue de voir à quel point nous ne sommes pas habitués à nous remercier les uns, les autres.

Par pudeur? Par banalisation du quotidien? À cause de nos vies en mode pilote automatique ?


Nous disons merci plusieurs fois par jour, par politesse, par éducation sans que ce mot exprime notre élan de cœur pour tous les petits détails qui font que notre vie est riche, joyeuse et réconfortante.


Quand nous exprimons notre gratitude, et d'autant plus quand nous l'adressons à notre entourage, nous stimulons notre nerf vague, celui qui pilote notre système immunitaire. Nous convoquons une chimie joyeuse dans notre cerveau qui renforcent notre sensation de bien-être, notre sentiment d'amour. Nous nous sentons plus en lien avec les autres et l'énergie positive circule mieux. Nous reconfigurons notre cerveau et celui-ci devient notre meilleur allié pour vivre une vie plus colorée, pétillante et joyeuse.


Nos proches se rapprochent et notre quotidien, parfois ronronnant, reprend du panache !


Lors de ce séminaire, j'ai eu le retour de certains participants. Le message tapoté leur a offert une belle soirée ;-)


Chiche d'essayer ?




  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône
Contact

© 2019 by Audrey Akoun